Image
Haut
Découvrez le site de La Belle Assiette
Navigation
29 août 2012

L’interview de Chef Jean-Yves : Le parcours d’un Chef à domicile

Avant d'être chef à domicile, Jean-Yves a  commencé par aiguiser ses couteaux dans une école hôtelière, puis dans les cuisines de restaurants prestigieux tels que le Jules Verne ou encore le Matignon. Dernièrement, il s'était orienté vers la restauration de prestige en dressant les tables des présidents à la tête de véritables empires comme Natixis ou encore Christian Dior.

Nous avons choisi de l'interviewer, pour connaître ses motivations.

Que préférez-vous dans les métiers de la restauration ?

Jean-Yves : "Cuisiner, sentir les matières premières, partager ma gourmandise. Qui dit gourmand dit exigeant. Mais attention ! Pour produire un service de haute qualité, il faut avoir les épaules pour assumer des responsabilités parfois très lourdes." Et tant mieux pour Jean-Yves, c'est son cas.

Que regrettiez-vous lorsque vous travailliez en restaurant ?

Jean-Yves : "le manque d'indépendance. L'ordre dans une cuisine a du bon, mais on cherche à satisfaire son patron plutôt que son client ou soi-même."

Avez-vous pensé à ouvrir votre propre restaurant ?

Jean-Yves: "Bien évidemment, l'opportunité de créer son restaurant est tentante. Mais il est nécessaire et compliqué d'attirer une clientèle régulière pendant au moins 3 ans. Le talent ne suffit pas (ndlr: il suffit malheureusement de compter les établissements qui ferment chaque jour, même ceux de grande qualité), je préfère remettre la partie à un autre jour quand la conjoncture sera plus douce."

Comment avez-vous pensé à devenir Chef à domicile ?

Jean-Yves : "J'avais déjà cuisiné chez des amis et des connaissances et tout s'est toujours formidablement déroulé. Pourquoi ne pas en faire mon métier ? Je suis rentré petit à petit dans cette nouvelle activité. Et c'est là que ce métier est pratique : pas besoin de tout quitter et tout risquer du jour au lendemain !". En plus, il faut bien avouer que La Belle Assiette facilite bien la tâche de ses chefs en remplissant leurs carnets de commandes !

Quels sont les inconvénients du métier ?

Jean-Yves : "Parfois, je me passerais bien de certains aléas pratiques (on n'est jamais à l'abri de trouver deux plaques  sur quatre qui fonctionnent dans la cuisine ou encore que le chat de la maitresse de maison vous traîne dans les pattes toute la soirée !). Mais c'est aussi ce qui fait le charme de ces prestations ! Et ce sont autant de nouveaux challenges pour me mettre en valeur. Je suis très épanoui dans mon métier, je ne dirais pour rien au monde adieu à mon indépendance. Aujourd'hui, je définis moi-même mon emploi du temps. Et surtout, je choisis moi-même tous mes produits : quel pied pour un chef ! En plus de tout ça, quand le dîner se passe bien (ndlr : et il se passe toujours bien !), tout le mérite me revient."

Quel est le meilleur compliment que l'on puisse vous faire ?

Jean-Yves : "Il suffit d'être satisfait. Un tout était parfait, c'était délicieux suffit. Simple et efficace."

Vous l'aurez compris, Chef Jean-Yves ne tourne pas autour du pot. Il est franc et direct. Mais son métier, il le connait bien, et il le fait bien ! En plus, c'est toujours avec la bonne humeur qu'il viendra chez vous partager ses recettes. Parce que c'est avant tout ça qu'il aime.

Retrouvez-vite Jean-Yves et tous nos autres chefs sur La Belle Assiette.

 

Cet article vous a intéressé ? Recevez les prochains par email:





Commentaires

Envoyer un commentaire

Écrit par

Catégories

Rencontres