Image
Haut
Découvrez le site de La Belle Assiette
Navigation
23 juin 2016

Une journée dans la vie d’un chef à domicile

Le lundi n'est pas un jour comme les autres, car c'est mon soir "chef à domicile" !

chef à domicile

Pour moi, en tant que chef à domicile, les lundis sont des journées très chargées. La plupart des autres jours de la semaine, je peux me lever plus tard suite aux prestations en soirée, mais, tous les lundis matins, je prépare un brunch pour la filiale locale d’une multinationale. Une douzaine de directeurs se réunissent pour discuter de la stratégie de leur société et mon boulot c’est de faire en sorte qu’ils aient à manger et à boire et surtout assez d’énergie pour leur journée de réunions.

Dès sept heures du matin…

Je sors de chez moi puis je passe à la boulangerie et au supermarché pour trouver les ingrédients frais de mon petit-déjeuner.

A neuf heures…

Je suis dans les bureaux de la société, dans la petite cuisine qui sert généralement pour les pauses café du personnel. Cette semaine, ce que je prépare, c’est un petit-déjeuner à l’accent argentin. Le directeur général a mentionné que l’équipe de Buenos Aires arrivait pour une réunion importante et m’a demandé de faire en sorte qu’ils se sentent chez eux. Du coup, j’ai passé une grosse partie de mon week-end à chercher des recettes et à tester des boissons.

Hier, j’ai réussi à trouver des feuilles de yerba maté, une boisson vraiment authentique, pour nos invités. Je prépare un buffet avec des tartines grillées au fromage frais, à la confiture, et au dulce de leche, un caramel argentin crémeux, ainsi que des croissants farcis avec du bon fromage et du jambon de qualité. J’ai aussi de la limonade au gingembre et à la menthe (une spécialité argentine) que j’ai préparée à l’avance. Pile au moment où je finis de tout mettre en place, mes clients arrivent avec leurs collègues argentins et ils se jettent tous sur le petit-déjeuner.

D’un signe de la tête le directeur général me fait savoir qu’il est content et que le petit-déjeuner est un succès. Peu de temps après, ils ont fini, et moi je reprends mon travail, je débarasse, je fais la vaisselle, puis je rentre à la maison.

Quelques heures de pause…

J’ai quelques heures devant moi avant mon client du soir et j’ai déjà acheté tous les ingrédients pour un dîner italien romantique en tête à tête. Du coup, j’ai le temps de souffler. En repartant, je m’arrête chez le caviste au bout de ma rue et je lui demande quelques idées de vins pour aller avec mon menu de ce soir.

Et à dix-neuf heures trente

Je me retrouve dans une cuisine légèrement plus spacieuse que celle de ce matin, en train de disposer sur un plat les bruschettas que je vais servir en entrée, pendant que la cuisson des spaghettis démarre. On sonne à la porte et l’invitée de mon client arrive. Je l’accueille comme prévu avec un verre de merlot et je retourne en cuisine. Mes convives se régalent de leurs bruschettas et de ma version personnelle du risotto à la poire. Il leur reste juste assez de place pour le tiramisu que j’ai préparé à l’avance. Ils le dégustent avec la deuxième bouteille de vin.

Bientôt vingt-deux heures

La journée a été longue, alors, là encore, je débarrasse, je fais la vaisselle, et je souhaite une bonne fin de soirée à mon client et à son invitée. En tant que chef à domicile, mes lundis sont toujours bien occupés, et c’est parfait comme ça.

Cet article vous a intéressé ? Recevez les prochains par email:





Envoyer un commentaire

Écrit par

Catégories

Rencontres