Spécialité

Quelle est la spécialité culinaire incontournable du Panama ?

Date de la publication

par Etienne

Date de la publication

par Etienne

Le Panama, pays d’Amérique centrale réputé pour sa richesse culturelle et sa biodiversité, regorge de spécialités culinaires savoureuses et variées. Parmi elles, une spécialité incontournable se distingue par ses saveurs …

découvrez la spécialité culinaire emblématique du panama et laissez-vous transportez par ses saveurs exotiques et authentiques.

Le Panama, pays d’Amérique centrale réputé pour sa richesse culturelle et sa biodiversité, regorge de spécialités culinaires savoureuses et variées. Parmi elles, une spécialité incontournable se distingue par ses saveurs uniques et son histoire culinaire riche. Découvrons ensemble cette spécialité emblématique qui fait la fierté de la gastronomie panaméenne.

Histoire de la cuisine panaméenne

Lorsque l’on parle de la cuisine panaméenne, un plat se distingue particulièrement : le ceviche panaméen. C’est une préparation marine à base de poisson cru mariné dans du citron, souvent agrémentée de tomates, d’oignons et de coriandre. Chaque bouchée est une explosion de saveurs fraîchement acidulées, rendant ce plat incontournable pour quiconque souhaite découvrir les goûts authentiques du Panama.

La cuisine panaméenne est le fruit d’un riche mélange culturel. Influencée par les traditions espagnoles, africaines, américaines et autochtones, elle a su créer une identité culinaire unique. Au cœur de cette cuisine, on retrouve des ingrédients frais de la mer et des produits locaux tels que le maïs, le riz et les légumes tropicaux.

La découverte et l’exploration du Panama par les Européens au 16ème siècle ont intégré des éléments espagnols dans la cuisine locale. Plus tard, l’apport des esclaves africains a enrichi cette palette culinaire avec des épices et des techniques de cuisson inédites. Enfin, les migrations asiatiques et caribéennes ont également laissé leur empreinte, offrant une diversité encore plus grande aux plats panaméens.

Voici quelques plats typiques à découvrir :

  • Sancocho : une soupe consistante à base de poulet, de maïs et de légumes, souvent consommée lors des festivités.
  • Ropa vieja : un ragoût de viande effilochée, bien épicé et généralement servi avec du riz et des haricots noirs.
  • Patacones : des rondelles de banane plantain frites, croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur.
  • Carimañolas : des croquettes de yuca farcies de viande hachée, délicieusement croustillantes.

En explorant la cuisine panaméenne, vous découvrirez une multitude de saveurs et de plats qui témoignent de l’histoire complexe et fascinante de ce pays. Chaque spécialité offre une fenêtre sur la diversité culturelle du Panama, rendant chaque repas une véritable aventure culinaire.

Influences étrangères

La cuisine panaméenne est un mélange fascinant de saveurs et de traditions. Elle est le reflet des diverses influences culturelles qui ont marqué l’histoire du pays. Des populations indigènes aux colons espagnols en passant par les immigrants afro-antillais et asiatiques, chaque groupe a apporté sa propre contribution culinaire, créant une riche mosaïque gastronomique.

Les ingrédients de base de la cuisine panaméenne incluent le maïs, le riz, les haricots, la viande, le poisson et les fruits tropicaux. Ces éléments sont souvent combinés dans des plats savoureux et nourrissants qui mettent en valeur la diversité naturelle du pays.

La cuisine panaméenne a été influencée par de nombreuses cultures au fil des siècles. Voici quelques-unes des influences les plus marquantes :

  • Espagnole : Les Espagnols ont introduit de nombreux ingrédients et techniques de cuisson, notamment l’utilisation d’épices, d’herbes et de produits laitiers.
  • Africaine : Les esclaves africains ont apporté des éléments tels que le plantain, le manioc et les méthodes de friture.
  • Antillaise : Les immigrants des Caraïbes ont enrichi la cuisine panaméenne avec des saveurs épicées et des plats à base de fruits de mer.
  • Asiatique : Avec l’arrivée des travailleurs chinois et japonais, de nouvelles recettes et techniques ont été intégrées, comme l’utilisation de soja, de gingembre et de différents types de nouilles.

Un exemple parfait de cette fusion culinaire est le sancocho, un ragoût de poulet épicé avec des légumes comme le maïs, le plantain et la yucca. Ce plat est considéré comme la spécialité culinaire incontournable du Panama.

En explorant la cuisine panaméenne, vous découvrirez une variété de plats riches en saveurs et en histoire, témoignant de l’héritage culturel complexe et fascinant du pays.

Évolution au fil du temps

La spécialité culinaire incontournable du Panama est sans doute le ceviche, un plat à base de poisson cru mariné dans du jus de citron vert, souvent accompagné d’oignons, de coriandre et de piments. Cette recette simple mais savoureuse reflète parfaitement l’amour des Panaméens pour les ingrédients frais et locaux.

La cuisine panaméenne puise ses racines dans une grande diversité culturelle. Elle est le fruit d’influences indigènes, espagnoles, africaines et asiatiques. Cette diversité est évidente dans la variété des plats et des techniques de cuisson employées au fil des siècles.

Les premiers habitants, les indigènes, utilisaient des ingrédients locaux comme le maïs, les fruits tropicaux et les diverses espèces de poissons. Avec l’arrivée des colons espagnols, de nouveaux ingrédients ont été intégrés, notamment des viandes et des épices européennes.

Au fil du temps, la cuisine panaméenne a continué d’évoluer, intégrant des influences afro-caribéennes et asiatiques. Les esclaves africains ont introduit des techniques de friture et des plats comme le patacón, des tranches de banane plantain frites. L’immigration chinoise a ajouté des plats comme le chow mein panaméen.

Aujourd’hui, la cuisine panaméenne est un mélange riche et complexe de saveurs et de textures. Certains des plats les plus populaires comprennent :

  • Sancocho : une soupe épaisse à base de poulet, de pommes de terre, de maïs et de coriandre.
  • Ropa vieja : de la viande de bœuf effilochée avec des légumes et des épices.
  • Arroz con pollo : un plat de riz et de poulet, souvent coloré au curcuma ou à l’achiote.

En explorant les marchés locaux et les petits restaurants, les amateurs de cuisine peuvent découvrir les multiples facettes de la gastronomie panaméenne, qui continue de séduire par sa richesse et sa diversité.

Plats emblématiques

La spécialité culinaire incontournable du Panama est sans conteste le ceviche. Ce plat à base de poisson cru mariné dans du jus de citron vert est un véritable régal pour les amateurs de fruits de mer. Les Panaméens ajoutent souvent une touche personnelle à cette recette classique en y incorporant des ingrédients locaux comme la coriandre, les piments et les oignons.

La cuisine panaméenne est un fascinant mélange de saveurs et d’influences. Son histoire remonte aux peuples indigènes qui ont occupé le territoire bien avant la colonisation espagnole. Les Espagnols ont introduit de nombreux ingrédients et techniques culinaires, tandis que les Africains apportés lors de la traite des esclaves ont également enrichi cette cuisine diversifiée. Au fil du temps, les Caraïbes, les Amériques et même l’Asie ont laissé leur empreinte sur la cuisine du Panama.

A voir aussi :  Quelle est la spécialité culinaire de Valence en France ?

Outre le ceviche, la cuisine panaméenne regorge de plats emblématiques qui méritent d’être découverts :

  • Sancocho : Une soupe épaisse à base de poulet, d’épices, de légumes racines comme le manioc et l’igname. C’est un plat traditionnel souvent servi lors des grandes occasions.
  • Arroz con Pollo : Un plat simple mais délicieux de riz cuit avec du poulet, des légumes et souvent des olives et des câpres.
  • Carimañolas : Des rouleaux de manioc farcis de viande hachée et frits. Parfaits en apéritif ou en encas.
  • Tamales : De la pâte de maïs farcie de viande, de légumes et d’épices, enveloppée dans une feuille de bananier et cuite à la vapeur.

Chacun de ces plats raconte une partie de l’histoire du Panama et illustre la richesse et la diversité de sa cuisine.

Ingrédients principaux

La spécialité culinaire incontournable du Panama est sans aucun doute le ceviche. Ce plat, populaire dans de nombreux pays d’Amérique latine, a su trouver une place de choix dans la gastronomie panaméenne. La fraîcheur des ingrédients et la simplicité de sa préparation en font une excellente option pour les amateurs de cuisine marine.

Pour réaliser un ceviche panaméen authentique, plusieurs ingrédients principaux sont indispensables :

  • Poisson frais : Utilisez du poisson blanc comme le mérou, le corvina ou le tilapia. Le poisson doit être très frais pour garantir la meilleure saveur.
  • Citron vert : Le jus de citron vert est essentiel pour mariner le poisson et lui donner cette saveur acidulée caractéristique.
  • Oignon rouge : Finement haché, il apporte une légère saveur sucrée et piquante.
  • Piment : Ajoutez du piment habanero ou du piment jaune pour une touche épicée.
  • Coriandre : Cette herbe aromatique ajoute une fraîcheur inégalée au ceviche.
  • Tomates : Pour un goût équilibré, intégrez des tomates coupées en petits dés.

Ces ingrédients sont souvent complétés par des accompagnements comme :

  • Des maïs grillés, pour une note croquante.
  • Des bananes plantains frites, pour un contraste de texture et de saveur.
  • Des avocats, pour une touche crémeuse.

Fruits de mer

Le Panama est un véritable paradis pour les amateurs de gastronomie et propose des spécialités culinaires riches et variées. La spécialité incontournable de ce pays d’Amérique centrale est sans doute le “ceviche”. Ce délicieux plat de fruits de mer marinés dans du jus de citron ou de lime constitue une véritable explosion de saveurs en bouche.

Le ceviche panaméen se distingue par ses ingrédients frais et de qualité. Les principaux ingrédients comprennent:

  • Poisson frais (souvent du corvina)
  • Crevettes
  • Jus de citron ou de lime
  • Oignons
  • Tomates
  • Coriandre
  • Piment (pour les amateurs de sensation forte)

Les fruits de mer jouent un rôle crucial dans la préparation du ceviche. Le Panama, bordé par l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes, offre une abondance de fruits de mer frais et variés. Parmi les fruits de mer couramment utilisés, on trouve:

  • Poisson blanc tel que le corvina ou le tilapia
  • Crevettes
  • Poulpe
  • Crab

Grâce à cette richesse marine, chaque bouchée de ceviche panaméen est un délice frais et savoureux, parfait pour les repas estivaux ou les dîners festifs.

Plantes tropicales

Le Panama est un pays qui regorge de richesses culinaires incroyablement variées. Sa spécialité culinaire incontournable est sans aucun doute le ceviche. Ce plat, à base de poisson cru mariné dans du jus de citron, est un véritable délice pour les amateurs de cuisine exotique.

Pour préparer un ceviche authentique, il est essentiel d’utiliser des ingrédients frais et de qualité. Voici la liste des ingrédients principaux :

  • Poisson frais (comme le mérou ou le mahi-mahi)
  • Jus de citron vert
  • Oignons rouges
  • Piments (comme le piment habanero)
  • Tomates
  • Coriandre
  • Sel et poivre

Le ceviche du Panama se distingue par l’utilisation de plantes tropicales qui ajoutent des saveurs uniques. La coriandre est souvent utilisée pour son arôme frais et citronné, tandis que les piments habanero apportent une chaleur intense qui relève le plat.

Une autre plante tropicale couramment utilisée est le céleri, qui ajoute une touche croquante et légèrement amer. Le jujube, un fruit traditionnel local, peut également être ajouté pour une note sucrée-acidulée intéressante.

En utilisant ces plantes tropicales, le ceviche devient un véritable voyage gustatif à travers le Panama, offrant une expérience culinaire riche et authentique.

Épices locales

Le Panama, ce pays d’Amérique centrale bordé par deux océans, possède une gastronomie riche et variée. Parmi les nombreuses spécialités culinaires qui font la fierté de la nation, une se démarque particulièrement : le ceviche. Ce plat frais et léger, parfait pour les journées ensoleillées, est incontournable pour quiconque souhaite découvrir la cuisine panaméenne.

Les ingrédients nécessaires à la préparation du ceviche panaméen sont simples et accentuent la fraîcheur du plat. Voici une liste des ingrédients principaux :

  • Poisson frais, généralement de type coriace comme le corvina ou le thon
  • Jus de citron vert pour mariner le poisson
  • Oignons finement hachés
  • Tomates coupées en petits dés
  • Poivrons, généralement verts, émincés
  • Coriandre fraîchement hachée
  • Sel et poivre selon le goût

Ce qui rend le ceviche panaméen vraiment unique, ce sont les épices locales et les touches personnelles que les cuisiniers y apportent. Les épices couramment utilisées incluent :

  • Paprika pour une légère touche de chaleur
  • Ají, un type de piment local qui ajoute une saveur piquante distincte
  • Cumin pour une profondeur de goût terreuse
  • Piment de Cayenne pour ceux qui aiment un peu plus de piquant
  • Poivre noir, fraîchement moulu

Les épices locales jouent un rôle clé dans la complexité des saveurs du ceviche et reflètent la diversité de la cuisine panaméenne. Chaque région et même chaque famille a sa propre variation, rendant chaque expérience de dégustation unique.

Les desserts panaméens

Le Panama, ce pays fascinant d’Amérique centrale, regorge de spécialités culinaires qui éveillent les papilles. Une spécialité culinaire emblématique est sans doute le ceviche panaméen. Contrairement aux versions péruviennes ou mexicaines, le ceviche au Panama se distingue par sa simplicité et sa fraîcheur. Il se compose généralement de poisson blanc mariné dans du jus de citron vert, accompagné de oignons, de poivrons et de coriandre. Parfois, on y ajoute une touche de piment pour rehausser les saveurs. Le ceviche est souvent servi avec des galletas, des petites biscuits salés, ou du plátano pour apporter une texture croquante au plat.

A voir aussi :  Quelle est la spécialité culinaire de Lourmarin ?

Après un bon repas, les desserts panaméens ajoutent une touche sucrée incontournable. Voici quelques délices à ne pas manquer :

  • Bienmesabe : Un dessert à base de lait de coco, de cannelle et de sucre, souvent servi avec des biscottes ou du pain. Sa texture crémeuse et son goût exotique en font un favori.
  • Arroz con leche : Similaire au riz au lait français, ce dessert utilise du lait condensé, de la cannelle et parfois des raisins secs. Il est riche et savoureux, parfait pour les amateurs de plats réconfortants.
  • Cocadas : Petits biscuits à base de noix de coco râpée et de sucre, souvent agrémentés de lait condensé. Faciles à grignoter, ils sont un must pour les amateurs de noix de coco.

Ces desserts ajoutent une dimension sucrée à l’expérience culinaire panaméenne, faisant de chaque repas un moment de plaisir et de découverte. La richesse et la diversité de la cuisine panaméenne ne manqueront pas de séduire tous les gourmands à la recherche de nouvelles saveurs exotiques.

Dulce de leche

Lorsqu’on évoque la spécialité culinaire incontournable du Panama, on ne peut passer à côté de ses desserts.

Le Panama regorge de douceurs pour satisfaire les palais les plus gourmands. Les desserts traditionnels panaméens sont souvent simples, mais savoureux, mettant en avant des ingrédients locaux.

Le dulce de leche est sans aucun doute l’un des desserts les plus appréciés au Panama. Cette crème de lait sucrée est à la fois onctueuse et riche en saveurs. Voici comment le déguster :

  • Comme garniture pour des pâtisseries telles que les empanadas ou les alfajores.
  • En napage sur des glaces ou des crêpes.
  • À la cuillère pour les plus gourmands.

Le secret de sa texture unique réside dans une cuisson lente du lait et du sucre, permettant une caramélisation parfaite. C’est un véritable délice pour ceux qui ont une dent sucrée!

N’hésitez pas à intégrer cette spécialité dans vos dîners pour impressionner vos invités et leur faire découvrir une part de la culture panaméenne.

Tres leches

Le Panama regorge de délices culinaires uniques qui captivent les gourmands du monde entier. Parmi eux, l’une des spécialités les plus incontournables est sans aucun doute le ceviche. Ce plat, à base de poissons ou fruits de mer marinés dans du jus de citron, est rafraîchissant et plein de saveurs. Servi avec des oignons, des poivrons, du maïs et de la coriandre, il est particulièrement apprécié en bord de mer.

Les desserts panaméens, quant à eux, méritent une mention spéciale. Ils sont riches, doux, et remplis de traditions. La tres leches est l’un des desserts les plus célèbres de la région. Ce gâteau spongieux est imbibé de trois types de lait : du lait concentré sucré, du lait évaporé et de la crème. Le résultat est un dessert incroyablement moelleux et fondant en bouche.

Préparer une tres leches peut paraître simple, mais nécessite néanmoins quelques étapes clés pour obtenir la texture parfaite :

  • Préparer un gâteau de base moelleux
  • Le percer avec une fourchette pour permettre une absorption maximale des liquides
  • Mélanger les trois types de lait et verser le mélange sur le gâteau refroidi
  • Laisser le tout reposer au réfrigérateur pour permettre une absorption complète
  • Terminer avec une couche de chantilly pour ajouter une légèreté au dessert

D’autres desserts panaméens à découvrir sont le flan de coco, un entremets à la noix de coco, et les hojaldras, des beignets frits traditionnellement servis au petit-déjeuner.

Explorer la cuisine panaméenne vous offrira des moments de plaisir et de découverte, tant pour les palais adeptes de mets salés que de douceurs sucrées.

Hojarascas

Les spécialités culinaires du Panama sont aussi variées que délicieuses. Parmi elles, il y a un plat qui se distingue et qui est un incontournable pour tout amateur de gastronomie : le ceviche panaméen. Ce plat, souvent préparé avec du poisson frais mariné dans du jus de citron vert, est agrémenté de coriandre, oignons et poivrons pour offrir une explosion de saveurs. L’essayer, c’est l’adopter !

Le Panama n’est pas seulement célèbre pour ses plats savoureux, mais aussi pour ses délices sucrés qui séduisent les palais les plus fins. Les desserts panaméens sont riches et variés, présentant des influences de diverses cultures.

Parmi les desserts traditionnels, les Hojarascas tiennent une place particulière. Ces biscuits croustillants sont préparés à base de farine et de cannelle, puis saupoudrés de sucre en poudre. Ils sont parfaits pour accompagner une tasse de café ou de thé.

Les ingrédients nécessaires pour les Hojarascas incluent :

  • Farine
  • Cannelle
  • Beurre ou saindoux
  • Sucre en poudre
  • Œufs

La préparation de ces biscuits est relativement simple. Il s’agit de mélanger les ingrédients pour former une pâte, l’étaler finement, puis découper des formes avant de les cuire au four. Un véritable délice qui rappelle les douceurs de l’enfance !

Boissons traditionnelles

Le Panama, pays magnifique et riche en culture, regorge de spécialités culinaires qui reflètent son histoire et son mélange de traditions. Parmi les plats incontournables à déguster, vous trouverez le ceviche panaméen, un mets frais et acidulé composé de poissons ou fruits de mer marinés dans du jus de citron. Ce plat, parfait pour les journées chaudes, est souvent accompagné de patacones (bananes plantains écrasées et frites).

Les amateurs de viande apprécieront le sancocho, une soupe épaisse à base de poulet, souvent servie avec du maïs, de la pomme de terre et du manioc. Ce plat réconfortant est un classique des foyers panaméens.

A voir aussi :  Temps de cuisson incroyable pour un rôti de porc de 800g : Révélation surprenante !

Les autres délices incluent les tamales, préparés avec une pâte de maïs farcie de viande, de légumes et d’épices, le tout enveloppé dans des feuilles de bananier et cuit à la vapeur. Les empanadas panaméennes, délicieuses et croustillantes, sont également incontournables, qu’elles soient fourrées de bœuf, poulet ou fromage.

Pour accompagner ces mets savoureux, le Panama offre une variété de boissons traditionnelles.

Les amateurs de boissons non alcoolisées apprécieront la chicha, une boisson fruitée et rafraîchissante, souvent préparée avec du maïs, de l’ananas ou d’autres fruits tropicaux. C’est une boisson courante lors des fêtes et célébrations.

Si vous préférez quelque chose de plus fort, essayez le seco, un alcool distillé à partir de canne à sucre. Il est souvent utilisé comme base pour divers cocktails, dont le plus célèbre est le Seco Herrerano, mélangé avec du lait de coco et du jus de pamplemousse.

Les amateurs de café seront ravis d’essayer le café panaméen, réputé pour sa qualité supérieure, surtout les grains cultivés dans les hauteurs de Boquete. Vous pouvez également goûter la resbaladera, une boisson à base de riz, de lait et d’épices, servie froide.

Pour un voyage culinaire complet au Panama, ne manquez pas ces spécialités et ces boissons traditionnelles qui enrichissent l’expérience gastronomique de ce pays unique.

Chicha de arroz

Le Panama regorge de spécialités culinaires délicieuses, mais s’il y a un plat qui se distingue, c’est bien le ceviche de corvina. Cette préparation riche en saveurs met en avant la corvina, un poisson local très prisé, mariné dans du jus de citron vert, avec des oignons, du poivron rouge, de la coriandre et parfois des morceaux de mangue pour une touche exotique. Servi frais, souvent accompagné de crackers ou de patacones (bananes plantains frites), le ceviche de corvina est un véritable régal pour les amateurs de fruits de mer.

Le Panama propose également une grande variété de boissons locales qui méritent d’être découvertes. Parmi celles-ci, la chicha, une boisson fermentée à base de différents fruits, grains ou tubercules, est particulièrement populaire. La recette et la méthode de préparation peuvent varier d’une région à l’autre, apportant ainsi une diversité de saveurs et de textures.

Une variante intéressante de la chicha est la chicha de arroz, une boisson douce et rafraîchissante faite à partir de riz. Voici les principales étapes pour préparer cette boisson :

  • Faire tremper le riz dans de l’eau pendant plusieurs heures.
  • Cuire le riz jusqu’à ce qu’il soit bien tendre.
  • Ajouter du sucre, de la cannelle et parfois des clous de girofle pour parfumer.
  • Laisser fermenter le mélange pendant quelques jours.

La chicha de arroz se consomme bien fraîche et est souvent appréciée pour son goût légèrement sucré et ses arômes épicés. C’est une boisson qui accompagne parfaitement les repas, offrant une alternative intéressante aux boissons plus courantes.

Seco herrerano

Le Panama est une terre riche en saveurs et en traditions culinaires. Pour les amateurs de cuisine exotique, il existe une spécialité incontournable : le ceviche panaméen. Ce plat de poisson cru mariné dans du jus de citron vert, avec des oignons, des poivrons et parfois du maïs, est un véritable délice pour les papilles.

Mais l’authenticité de la cuisine panaméenne ne s’arrête pas là. Le Panama offre aussi des délices comme le tamale, préparé avec de la pâte de maïs et farci de viande, de légumes et parfois d’olives, le tout cuit dans une feuille de bananier. C’est une explosion de goûts qui transporte les sens directement en Amérique Centrale.

Pour ceux qui aiment les douceurs, le bienmesabe est un dessert à ne pas manquer. Fait à base de noix de coco râpée, de miel et parfois de liqueur, ce plat sucré est une véritable gourmandise.

Le Panama se distingue également par ses boissons locales qui se marient parfaitement avec la cuisine du pays.

Parmi ces boissons, le Seco herrerano occupe une place prépondérante. Cet alcool distillé à base de canne à sucre est l’un des plus populaires au Panama. Traditionnellement, il se déguste pur, mais il est aussi souvent utilisé comme base pour des cocktails rafraîchissants.

  • Séco Sour – Un cocktail mélangeant du Seco herrerano, du jus de citron et du sucre.
  • Chichita Panamá – Un autre cocktail populaire, combinant du Seco avec du lait de coco et de l’ananas.
  • Raspadura – Une boisson traditionnelle où le Seco est mélangé avec du sirop de panela (sucre de canne non raffiné).

Ces boissons, en complément des plats traditionnels panaméens, offrent une expérience culinaire complète et inoubliable pour tout passionné de cuisine.

Ron ponche

La spécialité culinaire incontournable du Panama est sans doute le ceviche panaméen. Ce plat rafraîchissant est un véritable festival de saveurs, mêlant poisson frais mariné dans du jus de citron vert, oignons rouges, coriandre et piment. Chaque bouchée est une explosion gustative qui transporte immédiatement au cœur des rivages panaméens.

Mais la cuisine panaméenne ne se limite pas au ceviche. Parmi les autres plats emblématiques, on trouve le sancocho, une soupe épaisse à base de poulet, de yucca, de maïs et de divers légumes, parfaite pour les jours de pluie. Pour ceux qui aiment les saveurs plus riches, le ropa vieja est un régal : un ragoût de bœuf effiloché cuit lentement avec des olives, des câpres et des tomates.

Boire un coup au Panama, c’est aussi une aventure. Les boissons traditionnelles sont tout aussi diverses et distinctives que les mets. Le chicha de arroz, une boisson douce à base de riz fermenté, et le chicheme, une boisson épaisse de maïs et de lait, sont des incontournables pour comprendre la culture locale.

Un autre délice à ne pas manquer est le ron ponche, une boisson à base de rhum, de lait concentré sucré, de cannelle et de noix de muscade. Cette boisson crémeuse est particulièrement appréciée pendant les fêtes de fin d’année. Préparée avec soin, elle réchauffe l’âme et le cœur, offrant un parfait mariage entre douceur et épices.

Tags

Avatar de Etienne De Vaudreix
À propos de l'auteur, Etienne

4.1/5 (7 votes)

Lire les commentaires

La Belle Assiette est édité de façon indépendante. Soutenez notre rédaction en nous ajoutant aux favoris sur Google Actualités :

Nous Suivre