Image
Haut
Découvrez le site de La Belle Assiette
Navigation
8 février 2019

Tout savoir sur les vins naturels

Vous ne supportez pas le vin classique ? Celui-là est fait pour vous !

Vin naturelQu’est-ce que le vin naturel ?

Le vin naturel, ou vin nature, est le résultat d’un choix philosophique visant à retrouver l’expression naturelle du terroir. Officiellement, ce vin n’existe pas, même si de plus en plus d’amateurs se penchent vers le vin nature. En effet, aucun cahier des charges officiel n’a été créé pour garantir son caractère naturel.

Ce vin est issu d’une agriculture biologique ou biodynamique, c’est à dire sans désherbants, pesticides, engrais ou autres produits de synthèse. Une des particularités du vin naturel est que les vendanges sont manuelles.  

Vin naturel

Lors de la vinification, c’est-à-dire le procédé par lequel le jus de raisin est transformé en vin, le vigneron s’efforce de garder le caractère vivant du vin. C’est pourquoi ces vins bousculent les habitudes. Ils offrent bien souvent des vins qui sortent des repères habituels et de l’aromatique standardisée des produits agro-industriels.

En d’autres mots, tout ajout de produit chimique est interdit, à l’exception, si besoin, de sulfites en très faible quantité. Pour les vins rouges, la dose de sulfite maximale est de 30 mg par litre, contrairement à 150 mg par litre pour un vin conventionnel. Pour les vins blancs, la dose de sulfite maximale est de 40 mg par litre, contrairement à 400 mg par litre pour un vin conventionnel.

Vin naturel

 

Cette infime dose de sulfite permet également de réduire considérablement les maux de têtes des lendemain de dîners un peu trop arrosés. En effet, naturellement présente dans le vin, cette molécule joue le rôle de conservateur, mais les vignerons classiques en rajoutent pour prévenir l’oxydation du vin, au risque de provoquer une surdose chez le consommateur, d’où les maux de tête.

C’est sûr que lorsque l’on ouvre une bouteille de vin, c’est pour la boire tout de suite et pas demain. Pourtant avec le vin naturel, le mieux est tout de même d’ouvrir la bouteille au moins deux heures avant, pour que le vin s’aère. Avec très peu de soufre et zéro intrant, le vin a besoin de s’aérer, d’être carafé ou légèrement « secoué » au risque d’obtenir une odeur de réduction. Si vous n’avez pas de carafe, vous pouvez aussi oxygéner votre vin en le faisant tourner dans votre verre.

Vin naturel

Les vins naturels subliment déjà les mets des bistrots de quartier comme ceux des grands étoilés. Alors qu’attendez-vous pour acheter votre bouteille lors de votre prochain dîner avec l’un de nos chefs à domicile ? ;)

Cet article vous a intéressé ? Recevez les prochains par email:





Envoyer un commentaire

Écrit par

Catégories

Magazine